Dans le coin opposé à celui que j’occupais, se trouvait un grand vieillard à barbe [BLANC] , qui portait un costume bizarre et tel que je n’en avais jamais vu.


Sur ses cheveux, qui tombaient en longues mèches sur ses épaules, était posé un haut chapeau de feutre [GRIS] orné de plumes [VERT] et [ROUGE] . Une peau de mouton, dont la laine était en dedans, le serrait à la taille. Cette peau n’avait pas de manches, et, par deux trous ouverts aux épaules, sortaient les bras vêtus d’une étoffe de velours qui autrefois avait dû être [BLEU] .


-----------------------------------------------------------

Nous étions tous endimanchés et superbes avec nos beaux habits à manger du rôti. Il y avait des gens qui se retournaient pour nous voir passer. Je ne sais pas ce que j’étais moi-même, mais Lise, avec son chapeau de paille, sa robe [BLEU] et ses bottines de toile [GRIS] , était bien la plus jolie petite fille qu’on puisse voir, la plus vivante. C’était la grâce dans la vivacité ; ses yeux, ses narines frémissantes, ses épaules, ses bras, tout en elle parlait et disait son plaisir.


-----------------------------------------------------------

Je ne connaissais pas non plus les figures qui m’entouraient : un homme en veste [GRIS] et en sabots [JAUNE] ; trois ou quatre enfants dont une petite fille de cinq ou six ans qui fixait sur moi des yeux étonnés ; ces yeux étaient étranges, ils parlaient.


-----------------------------------------------------------

Devant ce feu, dans un fauteuil en paille, qui avait la forme d’une niche de saint, se tenait, immobile comme une statue, un vieillard à barbe [BLANC] , la tête couverte d’un bonnet [NOIR] . En face l’un de l’autre, mais séparés par une table, étaient assis un homme et une femme ; l’homme avait quarante ans environ, il était vêtu d’un costume de velours , sa physionomie était intelligente, mais dure ; la femme, plus jeune de cinq ou six ans, avait des cheveux [BLOND] qui pendaient sur un châle à carreaux [BLANC] et [NOIR] croisé autour de sa poitrine ; ses yeux n’avaient pas de regard, et l’indifférence ou l’apathie était empreinte sur son visage qui avait dû être beau, comme dans ses gestes indolents. Dans la pièce se trouvaient quatre enfants, deux garçons et deux filles, tous [BLOND] , d’un blond de lin comme leur mère ; l’aîné des garçons paraissait être âgé de onze ou douze ans ; la plus jeune des petites filles avait trois ans à peine, elle marchait en se traînant à terre.



H. Malot, Sans Famille.